Translate

Pourquoi ce Blog ?

Si tu as la volonté d'y arriver, alors tu y arrivera.
Réapprendre à parler en groupe, à respirer et à reprendre confiance en soi.

Nombre total de pages vues

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Assistante maternelle Animatrice, Guitariste, Médium, Magicienne et Ventriloque, j'ai fais beaucoup d'animation en village de vacance (dans les club enfants de 3 mois à 12 ans). J'ai pas mal voyager. Je vis dans un village tranquille depuis 2005.

Vous n’êtes pas seul !

Pourquoi moi ?

Vous êtes bègue et vous avez le sentiment que cela gâche votre vie et que vous êtes victime d’une injustice. Peut-être pensez-vous : « Pourquoi moi ? Pourquoi les autres ont-ils tout pour être heureux alors que le bégaiement gâche ma vie ? » C’est vrai que ce n’est pas drôle d’être bègue. Mais êtes-vous sûr que les autres ont vraiment tout pour être heureux et n’ont pas d’autres raisons de se plaindre ? Il peut y avoir pire que le bégaiement. Etes-vous sûr que les autres ne traînent pas eux aussi un fardeau invisible ?
Observez les autres lorsque vous vous marchez dans la rue.
La prochaine fois que vous marcherez dans la rue, observez attentivement les autres piétons. La majorité d’entre nous n’est pas très satisfaite de son aspect physique, de sa taille ou de sa couleur. La plupart des brunes rêvent d’être blondes et réciproquement. Beaucoup voudraient avoir un nez plus long ou plus court, être plus grand ou plus petit, plus maigre ou plus gros etc…
Pendant que vous marchez, examinez chacune des personnes que vous croisez et essayez de deviner pourquoi chacune de ces personnes pourraient ne pas être satisfaite d’elle-même. Essayez de discerner les petits détails qui pourraient dégrader l’opinion qu’elles ont d'elles-mêmes.
Maintenant, essayez de repérer la personne parfaite : belle, sûre d’elle même etc...
Je parie que vous devrez faire plusieurs kilomètres avant que vous puissiez la trouver !
Une fois que vous l’aurez repérée, observez la attentivement. Etes-vous sûr qu’elle se perçoit comme parfaite ? Peut-être n’avez vous par remarqué un petit détail que cette personne voit quand elle se regarde dans un miroir. Ou peut-être la vie de cette personne est minée par une maladie invisible, ou bien le deuil d’un être cher, ou un gros chagrin d’amour, ect….
J’espère que vous comprenez que le but de cet exercice n’est pas d’être méchant et de se moquer de son prochain. Vous devez faire cet exercice avec charité. Pratiquement toutes les personnes que vous croisez dans la rue sont des personnes sympathiques (exception faite d’une minorité de criminels que la police n’a pas encore arrêtés). Oui, malgré leurs imperfections ils sont tous des êtres humains sympathiques.
La plupart d’entre eux traînent, comme vous, un fardeau visible ou invisible; dans votre cas c’est le bégaiement, dans leur cas c’est autre chose et je ne suis pas sûr que vous voudriez faire l’échange. Vous risqueriez d’être perdant.
C’est vrai, la vie peut être difficile mais toutes ces personnes que vous croisez dans la rue font ce qu’elles peuvent pour améliorer leur vie.
Personne n’est parfait et vous n’êtes pas une exception au milieu des 5 milliards d’êtres humains imparfaits de la planète.
Vous pouvez mener une vie heureuse malgré votre problème d’élocution.
Faites de votre mieux et bonne chance !
Ecoutez les autres. Personne ne parle parfaitement.
D’après les statistiques, les bègues représentent environ 1% de la population. Est-ce que cela veut dire que 1% de la population bégaye et que les 99% restant parlent parfaitement ? Si vous êtes bègue, vous pensez probablement que tel est le cas. Mais la réalité n’est pas aussi nette.
Ecoutez attentivement les autres lorsqu’ils parlent. Ecoutez très attentivement et vous serez surpris de remarquer que très peu de gens s’expriment avec une élocution parfaite. En fait, on peut affirmer que personne sur terre ne parle parfaitement bien 100% du temps. La plupart des gens bégayent légèrement à peu près à chaque fois qu’ils ouvrent la bouche; ils bégayent si légèrement que cela passe généralement inaperçu, mais le fait est qu’ils bégayent.
Dans la plupart des cas, ce n’est peut-être pas, scientifiquement parlant, du véritable bégaiement, mais un autre type de dysfonctionnement du langage. Une personne peut avoir des difficultés à trouver le mot juste et dira «euuuuuuh» pendant quelques secondes. Ou alors, elle peut commencer la première syllabe d’un mot, réaliser que le mot n’est pas le bon, s’arrêter, dire «euuuuuuh», et redémarrer la phrase avec un mot plus approprié. Peu importe si ce n’est pas vraiment du bégaiement ; c'est un problème d’élocution tout comme le vôtre, mais moins important.
Ces dysfonctionnements du langage ne sont généralement pas remarqués parce qu’ils sont très courants.
Qu’est-ce que cela implique pour vous ?
Cette constatation revêle une importance capitale : Vous n’êtes pas un bègue au milieu d’une population s’exprimant à la perfection. Vous vivez au milieu d’une population de bègues légers et vous bégayez nettement plus que la moyenne. Je ne suis pas sûr que cela vous réconfortera réellement mais vous devriez au moins vous sentir un peu moins mal !
         - Si vous vous fixez comme objectif de parler avec une élocution sans faille, vous vous placez par avance en situation d’échec. Vous aurez l’impression d’échouer lamentablement à chaque fois que vous trébucherez légèrement sur une syllabe. Votre but doit être de devenir un bègue léger, c’est à dire, de ne pas bégayer plus que la moyenne des gens. Et même si vous bégayez un peu plus que la moyenne cela passera probablement inaperçu.
  • Réaliser que tout le monde bégaye légèrement va changer la perception que vous avez du bégaiement. Si vous bégayez légèrement, vous savez que c’est sans importance car tout le monde bégaye légèrement. Si vous bégayez fortement, vous savez que ce n’est pas si grave car tout le monde bégaye un peu. Vous savez maintenant que le bégaiement affecte pratiquement tout le monde. Vous êtes simplement affecté un peu plus que les autres.

 Suicide chez les personnes bègues ! Il ne faut pas abandonner, le bégaiement se soigne !

Les moqueries, le regards des autres, entraînent souvent de la solitude, de la dépression et des tentatives de suicides.
Si dans votre entourage, il y a une personne bègue, essayer de l'encourager à faire une de mes méthodes.
Soutenez le, psychologiquement, il aura besoin de vous !
Si vous êtes bègues, pensez à ces conseils, ils vous aideront à reprendre confiance en vous !